Remonter
Retour

RessourcesPublié le 10 décembre 2021

La Bienveillance en Entreprise

"Les mots gentils ne coûtent pas cher, pourtant ils accomplissent beaucoup de choses" Blaise PASCAL

Préambule

Ce vendredi matin, après quelques gouttes de pluie sur nos vélos, voitures, trains... nous avons échangé sur la Bienveillance en Entreprise lors du Premier P'tit dej RH de la Clinique du Travail.
Le COVID et les réunions de fin d'année ont eu raison de certains d'entre nous, mais vous m'avez tous informé avec Bienveillance de votre absence!

Avec: Stéphanie AVALANGE (Cheffe de Projet, BoutiK Ecole BGE)- Jérôme LE PARC (Chef de Gare SNCF Lorient Hennebont) - Matthias KARNAY (Gérant Donnetik-Accompagnement RGPD)- Sophie PANNETIER (Directrice Adjointe Formation Emploi-Agora Services)

Une idée de définition

La Bienveillance implique une adhésion pleine et entière à vouloir faire le bien d'autrui, qu'on le connaisse personnellement ou non.
Comment développer la Bienveillance quand on sait que 42% des Cadres évoquent l' "ambiance" comme facteur de changement de travail? Saviez vous que statistiquement on peut changer de métier 7 fois dans notre vie?

Alors, la Bienveillance, est ce une tendance actuelle?
Nous nous sommes demandés, Bienveillance? Bientraitance ? Bien vivre ensemble?

Les moyens évoqués

Accompagner la sécurité du salarié avec un contrat de travail fixe, perenne fait partie de la bienveillance?

Oui, car dans l'accompagnement, car dans nos fonctions de Managers, de Responsables nous avons en tête la Pyramide de Maslow et le premier point... c'est bien la Sécurité physique, morale de la personne (manger, boire, dormir).. c'est ce qui lui permet d'aller progressivement vers un accomplissement.

Mais ce n'est pas tout..
Respecter l'équilibre de vie, pro perso (conférence Jeudi 16 décembre à la Clinique du travail à ce sujet) c'est aussi faire acte de bienveillance. Alors, si on accorde un CDI, un statut de Cadre mais que le salarié fait 70h par semaine, quid de la Bienveillance, in fine?

Et qui met le curseur? Nous ? Une direction? Nous nous sommes aussi rendus compte que, finalement, quand on est entrepreneur, on peut manquer un peu de Bienveillance avec.. nous même? Recherche de l'Excellence, quand tu nous tiens..

Alors, dans notre réflexion nous nous sommes posés des questions, et nous nous sommes écoutés.. oui, l'écoute comme un outil de Bienveillance?

On s'est rendu compte aussi que lors des situations fortes émotionnellement, les managers- responsables ont comme mission d'être présent pour leurs équipes.. et là, question du jour; qui est présent pour nous?..

Il existe bien des solutions, des actions : des cellules de soutien psychologique, des baby foot en entreprise, des moutons qui broutent l'herbe du jardin de notre structure, des séances de yoga, de sophrologie dans nos entreprises. Mais, existe t-il encore cette question, si simple, si basique: Et toi , comment tu vas? Vraiment?... Comment vas tu?

Un point de conclusion

Qui met le curseur? Peut être bien nous....Bonjour la culpabilité, hein?!

Alors voilà, nous avons conclu en nous disant que chacun était acteur de sa propre Bienveillance, que chacun pouvait mettre son curseur de respect envers soi même.. et pas que envers les autres.

Et nous nous sommes dits aussi qu'un temps, régulier, inscrit sur nos agendas, aussi important que le rendez vous avec un client, avec un notre N+1: un temps avec soi et avec les autres pouvait être une solution.

Non, ce n'est pas une réunion d'équipe "rentable", ce n'est pas un resto ou un verre avec les collègues, ou entre deux portes. On parle d'un temps d'échange formel, officiel, sur notre temps de travail, un temps qualitatif qui, tiens.... nous amènerait peut être à éviter un rendez vous chez le médecin, à une erreur d'envoi de mail, à une erreur de chiffre.. qui nous permettrait finalement en prenant un temps d'échange Bienveillant, d'augmenter notre productivité (ou tout au moins de ne pas la baisser, c'est déjà bien).

Conclusion ( Bis)

En temps de Covid, on fait comment pour être bienveillant si on n'est pas dans un temps convivial? Et bien justement, si le repas de notre entreprise, le p'tit dej n'est pas autorisé cette année... On peut se voir quand même, avec un masque, sans un verre ou un gâteau dans la main, sans excuse, se voir et échanger quand même, pour de vrai, en respectant les gestes barrières et la distanciation, ça aussi c'est dans l'air du temps. Et c'est ça que nous vous proposons aujourd'hui, inscrire des Temps de travail bienveillants...

Quelques liens pour aller plus loin:

Bienveillance

Evaluer la Bienveillance ?

L'entreprise bienveillante video )

quelques chiffres)

Article de presse

Ce site web a été pensé pour limiter son impact environnemental et sociétal.
Mentions Légales