Remonter
Retour

Comptes-RendusPublié le 04 avril 2022

Nos croyances limitantes

Aujourd'hui, nous avons échangé au sein du réseau sur nos pensées et nos croyances limitantes...
Beau moment d'introspection!
Merci Sandrine LE GALL, thérapeute en thérapies brèves via la PNL et l'hypnose et intervenante en gestion des émotions en entreprises de nous avoir fait échanger sur ce thème

Nos mots limitants

" ne pas pouvoir", "devoir", ne pas être capable de", "les autres ", "tout le monde", "on", "de toute façon", "un petit peu " (mieux encore: "un tout petit peu" quelque fois que...) "pardon", "si," "peut être"

Et tous ces adjectifs diminuant, limitant, culpbalisant. Nous en avons pas mal dans nos besaces... et ça nous colle un peu au pied non?
Limitant signifie: la projection de ce que les autres vont penser et ce que nous pensons de nous même, sur notre action. Quel est la valeur que nous nous accordons?
Nous nous sommes dits que cela demandait (demanderait !) un entrainement quotidien, qu'il fallait en effet avoir un peu de gratitude avec nous même, pour être en accord avec soi. Et que peut être, avoir des pensées positives pouvaient amener du positif?

Notre posture dans l'échange

S'excuser auprès d'autrui de manquer de temps, de déranger, de ne pas être disponible lorsque lui le décide. Un collègue qui entre dans notre bureau (en même temps la porte est toujours ouverte ...!) mais nous sommes sur un dossier, qui demande de la concentration ou juste nous ne sommes pas disposés à entrer dans l'échange à ce moment là. Est ce que l'on se l'autorise?
La posture dans l'échange est de se rappeler que nous sommes deux êtres humains, d'égal à égal. (si notre chien nous dérange car il veut faire sa promenade ok on dit oui nous ne sommes plus d'égal à égal! ) . Cette posture signifie que l'on s'accorde de l'importance.
"J'aurai aimé prendre ce temps mais là je ne peux pas", permet de repositionner le moment présent, de prendre un rendez vous peut être officiellement et de se sentir équilibré dans la relation.

Informer de notre process de changement

En prenant conscience de nos pensées limitantes et de notre posture face à l'autre nous décidons de changer. Cette porte de bureau qui peut éventuellement être fermée de temps en temps peut ne pas être compris par l'entourage. Aussi n'hésitons pas à informer, à communiquer "j'ai décidé d'être un peu moins disponible .. je vous informe que ma porte sera fermée chaque mardi mais restera ouverte les autres jours" (oui on ne change pas du tout au tout).
Rappelons nous que dire non est un acte d'amour et de respect envers soi et envers les autres.

Accompagner nos postures

Pour aller plus loin:

Sandrine LE GALL -praticienne PNL et hypnothérapeute en thérapies brèves
Laurence ROBIN -coach sophrologue, accompagnatrice des créatrices d'entreprise
Rozenn POIRIER -coach vie professionnelle vie personnelle
Gael CONAN -coach épuisement professionnel
Marianne POULAIN - coach accompagnant à la définition de son identité professionnelle

Charlotte OLIVIN -praticienne PBA , réflexologie
Floriane CAREME - consultante en Bilan de compétences

6 étapes
J'arrête les croyances limitantes, Marion BLIQUE

Ce site web a été pensé pour limiter son impact environnemental et sociétal.
Mentions Légales