Remonter
Retour

NouvellesPublié le 28 janvier 2022

✨ On parle résolutions?... ou pas ;-)

📢 Nous arrivons à la fin du mois de Janvier, souvent c'est le moment où on soit on a oublié nos résolutions du 1er soit on se rend compte que l'on a oublié d'en prendre.. tiens ? Et ça sert à quoi en fait?

Mais plus que de résolutions dans cet article on va parler "changement" et cerveau.

📜Référence: Changer avec le Kaizen -Christie Vanbremeersch

Changer oui mais comment fait on vraiment?

💡Nous vivons dans une société exigeante, nous sommes souvent sous pression (peut être bien celle que nous nous mettons.. ) et cela demande de l'énergie. A cela, nous nous proposons des changements, qui demandent également de l'énergie. Et les bonnes résolutions de janvier peuvent être les premières victimes de notre fatigue!
Quand on pense à nos résolutions cela va de : moins consommer, pratiquer une activité sportive, changer de métier... c'est peut être un peu large non? Cela peut sembler simple mais au final on ne s'y tient pas et... on finit par se décevoir. C'est parti pour l'engrenage de la culpabilité...

La psychologue Tanneke Meijers propose de se pencher, comme un détective, sur nos résistances souvent inconscientes. Afin de voir ce qui fait obstacle au changement.

3 types de Résistance: la réactance, le scepticisme et l'inertie

A vos crayons pour mieux comprendre ces termes!

Rick Van Baaren, universitaire spécialiste du comportement, explique ces 3 termes:

👉La Réactance, c'est la rébellion: ressentir de l'opposition voir de la colère face au changement.
Petite voix dans la tête : Cette résolution après tout, rien ne m'y oblige? Ce n'est pas vraiment moi qui ai décidé: pourquoi je le ferai ? Je m'oppose. Car "on" atteint notre besoin vital de liberté

👉Le Scepticisme: le changement éveille un doute, une incertitude.
Petite voix dans la tête: Cette résolution en suis je capable? Je doute. "On" atteint notre besoin vital de sécurité.

👉L'Inertie: je ne fais pas, c'est la conservation de notre énergie.
Petite voix dans ma tête: Cette résolution je la ferai demain... Je procrastine.

Des solutions?

👉Présenter le changement comme une suggestion -et non une obligation pour éviter l'opposition immédiate
"Tu peux essayer, mais c'est toi qui décides, tu es libre de te faire ton propre avis"

👉Stimuler la confiance en soi.
Et si j'échangeais avec quelqu'un qui est déjà passé par là? Qui a avancé, tant qu'à faire

👉Découper le projet par étapes, par objectifs pour y arriver progressivement

👉Renforcer sa motivation en notant les raisons qui m'ont incité à noter cette résolution et ce que cela entrainera chez moi si je m'y tiens

👉Intégrer les mini succès: chaque étape est à valider, à considérer comme positive (même si j'ai couru jusque la boulangerie un dimanche matin)

👉Se poser la vraie question: cette résolution c'est mon envie ou pas? ou est ce que j'aime l'idée d'avoir cette envie .. Toute une nuance (mais complétement déculpabilisante)

Insight!

🗝️Rick Van Baaren nous dit :" Pourquoi ce serait un problème de regarder la télé le soir quand vous êtes fatigués? pourquoi avez vous tellement envie de passer moins de temps devant le petit écran et de lire plus? Qu'espérez vous en faisant cela? Cela peut être une résolution utile mais il faut que vous compreniez pourquoi vous l'adoptez"...

"Beaucoup cherchent comment profiter de la vie et se détendre, mais parfois ce que nous faisons c'est rallonger leur liste de choses à faire en y ajoutant méditation et lecture. Cela veut dire que paradoxalement on ne fait pas ce qu'on a vraiment envie de faire. Il faut faire confiance à son énergie. Car il faut que cela soit agréable. Quand on passe sa journée dans une maîtrise de soi et en étant concentré, c'est très sain de relâcher la pression en passant sa soirée devant la télé...et une fois que l'on aura récupéré en énergie on se mettra plus facilement à nos résolutions."

💡Etre humain, c'est ça aussi.... ah bon?... "lâchons prise" alors?😉

Ce site web a été pensé pour limiter son impact environnemental et sociétal.
Mentions Légales