Remonter
Retour

ChroniquesPublié le 14 juin 2022

Sens au travail - Aude ERNOUX Chronique Radio Balises 21 juin

En réfléchissant au contenu de cette chronique, je me suis trouvée confrontée à un dilemme : comment évoquer cette question du sens au travail et proposer des pistes de réflexion, alors que pour moi la réponse a été de changer de travail.

Je me suis dit que ça ne serait pas très aidant de partager mon expérience pour les personnes qui pourraient être confrontées à question mais qui ne voudraient pas en changer, de travail.

Et j’ai pensé à ce mot, « sens ». Aujourd’hui, dans notre société, la quête de sens s’est imposée comme une nécessité, on entend partout « ça n’a plus de sens ». A « mon sens », c’est essentiel. Et pourtant, si des pistes existent pour remettre du sens dans nos pratiques professionnelles, elles sont parfois dépendantes des autres pour faire évoluer les choses.

Mais ce mot « sens », il peut nous parler d’autre chose : on dirait bien que pour vivre heureux, on ait besoin de sens dans la vie, c’est sûr, mais aussi DES sens, NOS sens, nos 5 sens.

Ces 5 sens qui font de nous des êtres sensibles, qui nous aident à aller dans le bon sens tous les jours, justement, mais auxquels on prête pas vraiment attention.

Ça peut-être un vrai point de départ à cette question de la quête de sens. Car ça commence souvent par ce genre de phrases, les réflexions importantes: « j’ai besoin de faire le point », « je ne m’y retrouve pas ». Et aussi souvent par des alertes du corps : la fatigue, le stress, les douleurs physiques. Quand quelque chose cloche qu’on ne s’autorise pas à écouter, c’est le corps qui vient nous parler.

Alors aujourd’hui, je vous propose un petit exercice pour vous donner l’opportunité d’écouter votre corps, et vos 5 sens, comme point de départ. C’est un petit truc facile à faire, quand vous le voulez, dès que justement, vous avez l’impression que ça va trop vite, que vous vous perdez dans le quotidien, quitte à se perdre tout court parfois. Cet exercice, c’est un peu comme pouvoir appuyer sur la touche « pause » du quotidien.

Ça peut ne prendre qu’une minute, c’est pas une méditation. Il suffit juste de fermer les yeux, de respirer normalement, d’être juste attentif à sa respiration, aux bruits autour de soi, aux sensations sur la peau, peut-être la chaleur ou le froid, à la lumière que vous sentez à travers vos paupières, aux odeurs et peut-être aux goûts… C’est juste ça, écouter ce qu’il se passe en soi et autour de soi. Ça s’appelle s’encrer, et ça fait du bien.

Et peut-être qu’à force d’écouter vos 5 sens, vous finirez par écouter le 6ème, peut-être le plus important de tous : c’est votre petite voix intérieure, votre intuition, celle qui sait comment vous aider, mais que vous n’écoutez peut-être pas encore. Essayez, parce que le sens de votre vie, pour moi, il est juste là.

Ce site web a été pensé pour limiter son impact environnemental et sociétal.
Mentions Légales